Related Posts with Thumbnails

Le Bonheur est dans ma cuisine

Le bonheur est dans ma cuisine ...



11 mars 2016

Kouign-amann menteur

J’adore le Kouign-amann ! Je tuerais juste pour en avoir une bouchée ! J’habite dans le sud-ouest et autant vous dire que ce n’est pas la spécialité de la région donc pour en trouver il faut se lever tôt. Il y avait bien une pâtisserie place du Capitole qui en vendait mais elle a fermé laissant place à une boutique de fringues espagnoles. Snif !

Kouign-amann menteur

Donc voilà, gros problème j’adore le Kouign-amann mais je n’ai jamais osé me lancer dans la préparation qui m’a l’air un peu complexe.

J’ai donc repéré la recette du Kouign-amann “menteur” de La marmite de Cathy : une pâte feuilleté du commerce et un pot de caramel au beurre salé et hop ! le tour est joué !

Et vous savez quoi ? Ca le fait grave !! Une vrai tuerie sa mère !!!

Kouign-Amann menteur 2

Au premier essai je les avais disposés dans un plat à tarte mais le caramel avait un peu coulé alors cette fois-ci je les ai mis dans des caissettes à muffins et c’était impeccable.

Je fais moi même mon Salidou (caramel au beurre salé) mais pour une recette encore plus express on peut aussi l’acheter tout prêt.

RECETTE :          Préparation : 5 min  /  Cuisson : 40 min

INGREDIENTS : 

- 1 pâte feuilletée du commerce
- 1 pot de Salidou du commerce ou fait maison. Dans ce cas, la recette est – ici ---


PREPARATION :

Penser à préparer le Salidou suffisamment à l’avance pour qu’il ait le temps de refroidir et s’épaissir.

Dérouler la pâte feuilletée. La couper en bandes de 2 ou 3 cm de largeur.

Tartiner généreusement de caramel au beurre salé. Rouler les bandes en escargots et les disposer dans des caissettes à muffins, elles-mêmes placées dans les empreintes d’un moule à muffins.

Enfourner 40 min à 180°C.

.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par seveuh à 09:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 janvier 2016

Galette des rois crème d’amandes et citron (lemon curd)

Bon ben voilà. Je vais encore me répéter. Je suis vraiment une blogueuse en carton !

C’est la fin du mois de janvier, tout le monde a eu sa dose de galettes des rois et a maintenant envie de passer à autre chose. On voit apparaitre partout sur la culinosphère des recettes de crêpes pour la chandeleur, des recettes pour la Saint-Valentin et même des recettes de beignets de carnaval et moi … ben moi, fidèle à ma réputation de blogueuse en carton je publie ma recette de galette des rois ! Youhou !! Mais je m’en fous ! La la lère !

Galette Lemon Curd

Cette année je suis partie dans une improvisation citronnée. J’ai trouvé le bon équilibre après seulement 2 essais.

Je suis encore partie de ma recette fétiche de galette des rois, celle à la frangipane de Monsieur Le Nôtre et j’ai remplacé la crème pâtissière par un lemon curd sans beurre (il y a déjà beaucoup de beurre dans la crème d’amandes. A mon premier essai j’avais laissé le beurre dans le lemon curd et c’était vraiment trop gras !)

La galette des rois c’est assez lourd car sucré et gras. L’acidité du citron apporte donc beaucoup de légèreté.

Galettes des RoisCoté esthétique, je suis assez fière de moi. Je commence à taquiner niveau déco. Quand je regarde les photos de mes premières galettes … Elles étaient vraiment moches ! lol !

Y’a pas de secret, c’est une question de technique. J’avais acheté un petit bouquin (image ci-contre) il y a deux ans où tout était expliqué et depuis je fais des galettes magnifiques.

Cette fois-ci j’ai improvisé une déco “soleil” qui se mariait bien, selon moi, avec le citron. Et je me suis même arrachée en la faisant briller avec un sirop de sucre comme les pros. Rire

RECETTE : Préparation : 20 min  /  Tps de repos : 30 min  /  Cuisson : 30 min

INGREDIENTS :  Pour une galette pour 8 personnes

- 2 abaisses de pâte feuilletée
- 1 fève
- 1 jaune d’œuf pour la dorure

Pour le lemon curd :
- 2 œufs
- 100g de sucre en poudre
- 10cl de Pulco®

Pour la crème d’amandes :
- 100g de beurre mou
- 100g de sucre en poudre
- 140g d’amandes en poudre
- 2 œufs
- 1 cuillère à café de rhum
- 1 cuillère à café d’extrait d’amande amère

Pour le sirop :
- 40g de sucre
- 40g d’eau

PREPARATION :

Préparer le lemon curd. Dans un saladier, mélanger le sucre, le Pulco® et les œufs.
Placer le saladier sur un bain-marie en fouettant de temps en temps jusqu’à ce que le mélange épaississe (ne pas dépasser 83°C). Cela prend environ 10 min. Retirer du bain-marie et réserver jusqu’à complet refroidissement. Moi je le prépare la veille, je le filme au contact et le stocke au frigo. 

Préparer la crème d’amandes. Mélanger dans un saladier le sucre et les œufs. Ajouter les autres ingrédients. Mélanger au fouet. 

Mélanger ensemble le lemon curd et la crème d’amande.

Monter la galette : sur une première abaisse de pâte piquée à la fourchette, étaler la crème d’amandes au citron. Ne pas oublier d’insérer la fève. Badigeonner les bords avec de l’eau. Recouvrir de la seconde abaisse de pâte. Souder les bords sans trop appuyer. Appliquer une déco au choix pour la bordure (chiqueter). Dorer la galette à l’œuf, la laisser reposer 1/2 heure au frigo. Préchauffer le four à 200°C (190°C pour moi). Rebadigeonner d’œuf puis laisser son imagination aller pour décorer le dessus de la galette.

Enfourner 25 à 30 minutes.

Pendant que la galette cuit, préparer un sirop. Dans une petite casserole, porter à ébullition le sucre et l'eau. Dès la sortie du four, à l'aide d'un pinceau, badigeonner la galette avec ce sirop.

 

D'autres recettes de galettes des rois :

.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par seveuh à 15:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 janvier 2016

Vos 10 recettes préférées de 2015

Mon blog n’est pas très productif car, vous le savez bien, je suis une bloggeuse en carton mais j’avais néanmoins envie de vous proposer un petit “best of” 2015, un petit florilège des recettes qui ont eu le plus de succès cette année.

C’est aussi pour moi l’occasion de vous souhaiter à tous et à toutes de passer une excellente année 2016 pleine de bons petits plats et de gourmandises ! Sans crise de foie et sans cholestérol ! (on peut toujours rêver)

Brioche etoilee au Nutella

DSC02511

Cookies Double Nutella

Cannelés Mojito 1

Cheesecake chocolat blanc fraises

Sandwich cake 1

Devil's Food Cake

DSC04193

Polka Dot Cake

Pinata Cake

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par seveuh à 16:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 décembre 2015

Manelés de la Saint Nicolas

Ca fait quelques années que je vois circuler sur la toile ces petits bonhommes briochés au moment de la Saint Nicolas. C’est apparemment une des nombreuses spécialités alsaciennes préparées pendant la période de Noël.

Maneles

J’avais depuis longtemps envie de tester et j’avoue être un peu déçue. J’ai trouvé ça un peu sec et fade. La prochaine fois, je crois que je rajouterai plus de parfum genre cannelle ou fleur d’oranger même si ça fait pas très alsacien. J’y mettrai même peut-être un peu de rhum !

En tout cas ils n’ont pas fait long feu. Ma fille a adoré et le soir même il n’y en avait déjà plus un seul.

DSC05380 - Copie

La recette vient de quelqu’un d’un des groupes Facebook où je suis inscrite et qui avait partagé sa recette il y a quelques semaines. Sa recette est [ICI]

RECETTE : Préparation : 20 min   /  Tps de pousse : 2h   /  Cuisson : 20 min

INGREDIENTSPour 16 pièces

- 600g de farine
- 6g de sel 
- 80g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé (pas assez, moi j’en mettrais plus ou je rajouterais de la cannelle ou un autre parfum comme de la fleur d’oranger ou du rhum)
- 2 œufs
- 70g de beurre ramolli 
- 190g de lait
- 22g de levure de bière
- 1 cuillère à café de sucre
- 35g d’eau tiède
 
Dorure
- 1 jaune d’œuf
- 1 cuillère à café de lait
- des raisins secs ou des pépites de chocolat (selon les préférences)
 
PREPARATION

Dans un petit bol, émietter la levure et ajouter la cuillère à café de sucre puis les 35g d'eau tiède. Réserver dans un lieu sans courant d’air. Laisser mousser 10 mn. 

Mettre la farine dans la cuve du robot avec les sucres et le sel d'un côté. Faire un puits au centre et ajouter la levure puis les œufs. Démarrer le robot muni du crochet sur vitesse 1. Ajouter progressivement le lait préalablement tiédi (environ 30°C). Dès que la pâte se forme, incorporer le beurre morceaux par morceaux. A partir du moment où le beurre est bien incorporé, laissez pétrir 10 min.

Débarrasser la pâte dans un saladier fariné. Recouvrir de film alimentaire et placer le tout au frigo pour la première pousse. La pâte doit doubler de volume (environ 1h30).

Débarrasser la pâte sur le plan de travail fariné.
Etaler sur 1 cm d'épaisseur et découper à l'emporte-pièce. Disposer les manélés sur une plaque recouverte de papier cuisson ou d’une feuille de silicone. Ajouter les yeux et les boutons en raisins secs ou en pépites de chocolat.

Allumer le four quelques minutes pour qu’il chauffe à une trentaine de degrés et l’éteindre. Y placer un bol d’eau chaude pour créer une étuve. Placer les manélés et les Laisser lever une nouvelle fois pendant une vingtaine de minutes. C’est la deuxième pousse.

Retirer le bol d’eau chaude et placer le thermostat du four sur 180°C. Démarrer la cuisson dans le four froid pour 20 min environ, jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.

D’autres gourmandises de Noël :

.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par seveuh à 09:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

12 novembre 2015

Tatin de tomates au vinaigre balsamique

L’objectif du moment est de de rattraper le retard ! Le compte à rebours des festivités de Noël a commencé et j’en suis encore à publier mes recettes de septembre !

Tatin de tomates au vinaigre blasamique

Donc voici une recette bien sympathique dénichée sur le blog La table de Gaëlle pour cuisiner différemment les tomates.

C’est une recette très facile et très rapide à faire. Le genre de recette que l’on peut ranger dans la catégorie “recette de soir de semaine quand tu rentres crevée, que t’as pas le temps parce que y’a encore les bains des enfants à donner et que tu veux quand même manger sain et bon

Petit conseil : Je pense qu’il est préférable de réaliser cette recette avec des tomates achetées. En effet, je l’ai préparée avec des tomates du jardin, beaucoup plus juteuses que celles du commerces, et elle ont rendu beaucoup d’eau ce qui a un peu détrempé la pâte.

RECETTE :      Préparation : 10 min      /     Cuisson : 40 min

INGREDIENTS

- 1 rouleau de pâte feuilletée prête à l’emploi
- 5 ou 6 belles tomates (ça dépend de leur taille) 
- 1 filet d’huile d’olive 
- 3 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
- 1 cuillère à soupe de sucre 
- Sel et poivre 
- Basilic, thym, romarin (Ducros)
 
PREPARATION

Préchauffer le four à 210°C.
Laver les tomates, les essuyer et les couper en deux. Faire chauffer un filet d'huile d’olive dans dans un moule à tarte tatin c-a-d allant sur le feu et à la fois au four (on peut aussi utiliser une poêle Ingenio à manche amovible).
Y déposer les tomates, côté coupé vers le haut. Assaisonner avec le sel, le poivre et les herbes aromatiques et faire saisir sur feu assez vif pendant 5 min.
Verser le vinaigre balsamique, ajouter le sucre dans la poêle (pas sur les tomates), secouer la poêle quelques secondes. Baisser le feu et laisser mijoter à découvert pendant 20 min en retournant les tomates de temps en temps.
Piquer la pâte de quelques coups de fourchette et la poser sur les tomates en rentrant un peu la pâte qui dépasse vers l’intérieur.
Baisser le four à 180°C. Enfourner pour 25 à 30 minutes .
Démouler la tatin sur un plat et servir aussitôt.

D’autres recettes aux tomates :

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par seveuh à 09:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 novembre 2015

Un pinata cake pour ma princesse

C’est avec énormément de retard que je publie cette recette car l’anniversaire de ma petite princesse c’était quand même le 14 septembre … oups ! presque 2 mois de retard !

Pinata cake 2Bref. mieux vaut tard que jamais ! En tout état de cause, voici le résultat de ma deuxième expérience en pâte à sucre (ou “pâte à modeler mais qui se mange” comme dirait ma fille). Et j’avoue n’être pas peu fière Rire

Pour les 2 ans de Mathilde, je m’étais essayée à la pâte à sucre avec le fameux gâteau “La marre aux cochons”. Je me suis ainsi rendue compte que ce n’était pas très compliqué à travailler et puis surtout que c’est hyper bon !! J’ai lu sur des forums que certaines personnes la mette de côté et ne la mangent pas. Déjà je me dis “quel gâchis !” et puis ensuite je comprends pas parce que moi je me retiens de ne pas la manger directement comme ça !

Copie de Copie de DSC04920Ma fille m’avait expressément demandé que je lui fasse “un gâteau en forme de couronne”. Bien, bien, bien … J’ai recherché des tutoriels pour confectionner une couronne en pâte à sucre puis après réflexion je suis partie sur une déco beaucoup plus simple car je ne suis qu’une débutante. Je me suis donc essayée au fameux effet matelassé et j’’ai trouvé chez Claire’s des jolis diadèmes et baguettes magiques avec lesquelles je pourrai customizer mon gâteau.

Je stressais énormément de ne pas réussir la délicate opération de recouvrir le gâteau en pâte à sucre. J’avais peur que tout se déchire et que ce soit complètement raté. Au final, ce n’est pas parfait mais pour une première fois je suis plutôt fière. Le plus dur a été d’avoir une surface bien lisse jusqu’en bas. Je comprends mieux maintenant pourquoi certaines mettent un ruban à la base de leur gâteau. Je prends note de l’astuce pour la prochaine fois !

DSC05014 - Copie

La recette choisie pour ce gâteau de fête était chocolatée. Of course puisque ma fille ne jure que par le chocolat ! Cette fois-ci j’ai pris la recette du gâteau au chocolat de ma maman. Une recette testée et validée depuis des décennies puisque c’est celle qu’elle utilise depuis qu’on est petits pour nos gâteaux d’anniversaires à mon frère et à moi.

Pour le fourrage, pas d’excentricité non plus, que de la valeur sure : curd framboise + chantilly mascarpone. Bref. une petite tuerie !! Le gâteau n’a pas fait long feu !

Au centre, une méga surprise à la découpe et qui a eu son petit effet je l’avoue ! Et c’est là tout le principe du pinata cake. On coupe le gâteau en 3 disques et sur celui du milieu, on retire une partie pour créer une cavité que l’on va garnir de bonbons. Petit bémol cependant, étant donné que mon gâteau était garni de chantilly, je l’ai placé au frigo. Seulement les bonbons au frigo c’est pas génial, ils étaient tout durs ! Donc le pinata cake à refaire mais dans un gâteau garni de ganache, de pâte à tartiner ou de confiture qui restera à température ambiante.

Shéma gâteau

Pour finir j’ai recouvert mon gâteau d’une ganache au chocolat au lait afin de coller la pâte à sucre et de l’isoler de la crème chantilly car la pâte à sucre n’aime pas l’humidité et si je l’avait mise directement en contact avec la crème chantilly elle aurait complètement fondu.

Pour ce qui est de l’organisation et du timing, l’avant-veille, j’ai préparé et cuit le gâteau. La veille j’ai confectionné mes décos en pâte à sucre (lettres du prénom et chiffre “3”) et découpé mon gâteau. Je l’ai fourré de curd framboise et de chantilly mascarpone. Et je l’ai également garni de bonbons. Enfin, le matin-même, j’ai recouvert le gâteau de ganache au chocolat au lait puis j’ai étalé ma pâte à sucre et l’en ai recouvert. Pour finir, j’ai réalisé ma déco matelassée et ai collé les lettres et le chiffre 3. Puis juste au moment de servir j’ai posé le diadème et la baguette magique sur le gâteau.

Autre précision : pour la cuisson, j’ai appliqué la technique du torchon humide autour du moule. Sur les gros gâteaux cela permet d’obtenir une cuisson uniforme. Ainsi le cœur du gâteau est bien cuit sans que les bords ne soient secs. De plus, cela permet d’obtenir un gâteau plat, sans grosse bosse sur le dessus. J’ai trouvé l’astuce sur le blog de La lettre gourmande. Elle donne plein de conseils de cuisson notamment concernant les baking strips que l’on peut aisément remplacer par des torchons mouillés, ce que j’ai fait. Par contre, j’avais oublié de les emballer dans du papier aluminium. J’ai donc découvert qu’un torchon ça peut bruler !! Oups ! Embarrassé

RECETTE :        Préparation : 1h30      /     Cuisson : 1h 

INGREDIENTSPour 1 gâteau de 20cm de diamètre et 10cm de haut (12 parts)   

Gâteau au chocolat :
- 6 œufs 
- 150g de sucre
- 150g de beurre demi-sel
- 150g de farine
- 300g de chocolat (j’utilise du 52% de cacao)
- 1 paquet de levure chimique 
- 1 cuillère à soupe de rhum (ou plus selon les goûts)

Curd framboises :    
- 300g de framboises surgelées
- 1 cuillère à soupe de jus de citron
- 1 cuillère à soupe de maïzena

Chantilly mascarpone :
- 200g de crème liquide entière
- 100g de mascarpone
- 20g de sucre glace

Ganache au chocolat au lait :
- 200g de chocolat au lait (j’ai pris du Milka)
- 100g de crème liquide

Pour la déco :
- 250g de pâte à sucre blanche 
- 100g de pâte à sucre lilas
- Des perles en sucre argentées

PREPARATION :    

Préparation du gâteau au chocolat :
Préchauffer le four à 160°C. 
Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Monter les blancs en neige. Réserver.
Dans une casserole, sur feu doux, mettre à fondre le chocolat cassé en morceaux avec le beurre. Retirer du feu. Ajouter le sucre. Bien mélanger. Ajouter les jaunes d’œufs un à un en remuant bien entre chaque ajout. Ajouter le rhum. Ajouter la farine et la levure. Pour terminer, incorporer délicatement les blancs à cette préparation.
Enfourner 50 minutes à 160°C. Dans le rack du bas et avec des torchons mouillés tout autour du moule. Laisser refroidir complètement avant de couper et de garnir le gâteau.

Préparation du curd framboises :
Dans une casserole, verser les framboises encore congelées.Ajouter la maïzena préalablement dissoute dans le jus de citron et laisser fondre en remuant sur feu doux pendant environ 5 minutes. Réserver au frais.

Chantilly mascarpone :
Verser la crème bien froide dans un saladier ayant passé 10 minutes au congélateur. Monter la chantilly au batteur. Ajouter la sucre et le mascarpone. Continuer à battre jusqu’à obtention d’une crème bien homogène. Réserver au frais.

Ganache au chocolat au lait :
Mettre à fondre, au bain marie ou au micro-onde, le chocolat au lait coupé en morceaux. Ajouter la crème liquide chauffée et remuer jusqu’à obtention d’une ganache bien lisse. Réserver au frais.

Montage :
1. Couper le gâteau en 3 disques de même épaisseur. A l’aide d’un gabarit ou d’un emporte pièce, retirer le centre d’un des 3 disques.Ce disque troué sera au centre du gâteau et formera la cavité que l’on garnira de bonbons.
2.Tartiner généreusement le dessus du premier disque (ne pas tartiner le centre !) avec le curd framboise puis la chantilly au mascarpone.
Placer par dessus le deuxième disque (celui avec le trou au milieu). Garnir la cavité ainsi formée avec les bonbons. Tartiner le dessus du disque de gâteau curd framboise puis de chantilly au mascarpone.
Refermer le gâteau avec le dernier disque. 
3.Tartiner généreusement le dessus et les cotés du gâteau avec la ganache au chocolat au lait. Réserver au frais. 

Décoration :
Saupoudrer le plan de travail de sucre glace. Malaxer la pâte à sucre blanche pour la réchauffer. A l’aide d’un rouleau à pâtisserie l’étaler en formant un disque d’au moins 35cm de diamètre. Recouvrir le gâteau avec la pâte à sucre et lisser avec précaution. Couper ce qui dépasse en bas. 
A l’aide d’un croisillon et d’une roulette, effectuer la décoration “matelassé” selon cette technique –CLIC-
Coller les billes argentées avec un pinceau et de l’eau sur chaque croisement.
Toujours avec de l’eau, coller les lettres et le chiffre que l’on a découpés à l’emporte pièce la veille sur le dessus du gâteau. Décorer avec le diadème au moment de servir.

Nb : Ne conserver le gâteau au réfrigérateur que si vous avez un froid ventilé car la pâte à sucre déteste l’humidité et fond.

D’autres gâteaux festifs et décorés :

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 septembre 2015

Cannelés pistache cardamome

Le cannelé c’est ma recette de prédilection pour récupérer des blancs d’œufs pour faire des macarons.

En ce moment je fais souvent des cannelés parce que je fais souvent des macarons. Heu pardon : je RATE souvent des macarons ! Comme je vous l’expliquais dans ce billet, je suis entrée dans une spirale infernale de l’échec et je fais tout pour essayer d’en sortir mais pour l’instant mes efforts s’avèrent vains. Snif !

Cannelés pistache cardamome

Ronde_des_canneles

 

Par contre, les cannelés, je les réussi bien et je les adore donc j’arrête pas d’en faire.

Cette fois-ci j’ai essayé une recette à la pistache de mon petit livre “la ronde des cannelés”. La recette se trouve à la page 18.

A défaut de réussir les macarons, j’ai au moins la satisfaction de me perfectionner et de rencontrer le succès avec les cannelés.

 

RECETTE : Préparation : 15 min  /  Réfrigération :  24 h  /  Cuisson : 1h10

INGREDIENTSPour 45 minis cannelés

- 50cl de lait
- 30g de beurre + un peu pour les moules
- 1 cuillère à soupe de pâte de pistache 
- 1/2 cuillère à café de cardamome moulue
- 120g de farine
- 230g de sucre 
- 1 pincée de sel (moi j’utilise plutôt du beurre demi-sel)
- 2 œufs entiers + 2 jaunes 


PREPARATION :     

Dans une casserole, porter le lait à ébullition. Ajouter le beurre et le laisser fondre. Ajouter la pâte de pistache et la cardamome moulue. Réserver.
Dans un saladier, mélanger la farine, le sel, le sucre et les œufs battus.
Verser le lait chaud dans le mélange en fouettant. La pâte doit être fluide et sans grumeaux.
Laisser reposer au frais de 1 heure à 24 heures.

Préchauffer le four à 240°C (chaleur statique).
Beurrer les moules et les remplir quasiment jusqu’en haut.

Enfourner et laisser cuire 20 minutes, puis baisser le thermostat à 180°C et poursuivre la cuisson 40 minutes. Terminer par 10 min en “chaleur par dessous” (j’ai cette fonction sur mon four).
Démouler les cannelés et les laisser refroidir sur une grille.

Au bout d’un moment les cannelés ramollissent. Pour les rendre à nouveau croustillants, il faut les repasser au four quelques minutes.

D’autres recettes de cannelés :

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par seveuh à 10:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 septembre 2015

Crumble de tomates au chèvre

Et si je vous proposais une petite recette salée ? Allez ! Ca nous changera de tout cet océan de sucre ! Je vous jure que je ne me nourris pas que gâteaux ! Je cuisine presque tous les jours mais je n’ai jamais le temps de prendre de photos car avec 2 enfants en bas-âge le soir c’est le rush !

Crumble de tomates

C’est la pleine saison des tomates et celles du jardin de mes beaux-parents sont délicieuses. J’en ai à foison et je cherchais à varier les recettes.

Je me suis inspirée d’une recette de Cyril Lignac parue dans un magasine, je ne sais plus lequel. Après une grosse personnalisation et appropriation de la recette ça nous donne un truc qui déchire bien.

RECETTE :      Préparation : 15 min      /     Cuisson : 1h30

INGREDIENTS

- 1,5 Kgs de tomates
- Basilic, thym et romarin
- 75g de farine 
- 2 cuillères à soupe de chapelure
- 75g de beurre demi-sel très froid
- 50g de fromage râpé
- 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
- Sel et poivre
- 1 buchette de chèvre
- 1 pincée de sel (si vous utilisez du beurre doux)
 
PREPARATION

Préchauffer le four à 120°C.

Laver et émonder les tomates. C’est-à-dire leur enlever la peau en les plongeant 10 secondes dans l’eau bouillante puis 10 secondes dans l’eau glacée pour stopper la cuisson. La peau se retire alors très facilement. Les couper ensuite en quatre.
 
Disposer ces quartiers de tomates dans un plat à four légèrement huilé. saler, poivrer, parsemer généreusement de thym, romarin et basilic. Arroser d’un filet d’huile d’olive et enfourner. Laisser cuire 1 heure.

Pendant ce temps, préparer la pâte à crumble. Dans un saladier, réunir la farine, la chapelure, le fromage râpé et le beurre très froid coupé en petits dés. Malaxer du bout des doigts jusqu’à obtention d’une consistance granuleuse.
 
Mes tomates ont rendu beaucoup d’eau. J’ai donc vidé l’eau avant de les recouvrir avec le fromage de chèvre coupé en tranches. Puis recouvrir enfin le tout avec la pâte à crumble.

Enfourner 30 minutes à 200°C.

D’autres recettes de crumbles :

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par seveuh à 14:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 septembre 2015

Polka Dot Cake {gâteau à pois multicolores}

Dans la famille des cakes surprises, je vous présente le Polka Dot Cake, autrement dit le gâteau à pois multicolores.

Il y a quelques semaines déjà c’était les un an de mon petit Clémentou. Il est trop petit pour capter ce qui se passe alors j’ai préparé le gâteau en fonction des gouts de la grande sœur : du chocolat et des smarties !

Polka Dot Cake

Le principe du gâteau surprise c’est que rien ne laisse y paraitre mais à la découpe il y a une surprise colorée, ici, en l’occurrence des pois de couleur.

J’ai pris l’idée ICI et j’ai opté pour une version chocolat à 2 étages.

Polka Dot Cake 2

Pour la recette, je suis partie sur le Victoria sponge cake ou tout simplement appelé en France “quatre quart”.

Une partie nature que j’ai séparée en 6 et colorée aux couleurs de l’arc en ciel puis que j’ai cuit dans des moules à cake pop. L’autre partie au chocolat qui est venue recouvrir les boules de couleur.

DSC04628

Vu que je me doutais que le Victoria sponge cake allait être un peu bourratif (et c’est pas peu dire !) j’ai fourré mon gâteau d’un curd framboises et d’une chantilly mascarpone histoire d’amener un peu d’acidité et de fraicheur pour équilibrer.

Pour la petite histoire, le gâteau est un peu arrondi. Mon frère trouvait qu’il ressemblait à un fromage ! C’est parce qu’en fait, n’ayant pas de moule de 15cm je l’ai cuit dans une de mes casseroles Tefal Ingenio.

RECETTE : Préparation : 1h   /  Cuisson : 1h  / Temps de repos : 12 à 24h

INGREDIENTSPour 1 gâteau de 15cm de diamètre et 10cm de haut (12 parts)  

Victoria Sponge Cake: 20 boules
- 2 œufs
- 100g de sucre
- 100g de beurre
- 100g de farine
- 1/2 paquet de levure chimique
- colorants : violet, bleu, vert, jaune, orange et rouge

Victoria Sponge Cake au chocolat :
- 4 oeufs 
- 200g de sucre
- 200g de beurre
- 200g de farine
- 200g de chocolat
- 1 paquet de levure chimique 

Curd framboises :    
- 300g de framboises
- 1 cuillère à soupe de jus de citron
- 1 cuillère à soupe de maïzena

Chantilly mascarpone :
- 300g de crème entière
- 150g de mascarpone
- 30g de sucre glace

Pour la déco :
- Des billes en sucre multicolores
- Smarties
- de la pâte à sucre de couleur lilas

PREPARATION :    

Préparation des boules de couleur :  
Préchauffer le four à 180°C 
Dans un saladier, fouetter légèrement les oeufs avec le sucre. Ajouter le beurre fondu et bien mélanger. Ajouter la farine et la levure. Ajouter de l’extrait de vanille
Séparer la pâte en 6 portions égales. A l’aide de colorants alimentaires, colorer chaque portion en violet, bleu, vert, jaune, orange ou rouge.
Huiler un moule à cake pops et garnir chaque alvéole. 
Enfourner 10 minutes à 180°C. Démoule une fois refroidi et réserver. 

Préparation du gâteau au chocolat :
Procéder exactement comme pour le gâteau nature en ajoutant du chocolat fondu en plus. 
Séparer la pâte en deux. Chemiser 2 moules de 15cm de diamètre. Placer au fond un rond de papier sulfurisé. Disposer les boules de couleur et les recouvrir de pâte de sponge cake au chocolat. 
Enfourner 50 minutes à 160°C. Laisser refroidir complètement avant de garnir le gâteau.

Préparation du curd framboises :
Dans une casserole, verser les framboises encore congelées.Ajouter la maïzena préalablement dissoute dans le jus de citron et laisser fondre en remuant sur feu doux pendant environ 5 minutes. Réserver au frais.

Chantilly mascarpone :
Verser la crème bien froide dans un saladier ayant passé 10 minutes au congélateur. Monter la chantilly au batteur. Ajouter la sucre et le mascarpone. Continuer à battre jusqu’à obtention d’une crème bien homogène. Réserver au frais.

Montage :
Tartiner généreusement le dessus des deux gâteaux au chocolat avec le curd framboise.
Tartiner généreusement le dessus d’un des deux gâteaux au chocolat avec la chantilly mascarpone. Placer le deuxième gâteau (sans chantilly) sur le premier face enduite de curd sur la face enduite de chantilly du premier.
Tartiner le dessus et les cotés du gâteau de chantilly. Réserver au frais jusqu’à la décoration qui est à faire au dernier moment.

Décoration
Décorer selon les gouts et l’inspiration.
Prénom en pâte à sucre lilas pour moi. Chiffre “1” en smarties et billes multicolores en sucre que j’ai un peu galéré à placer sur les parois verticales

.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par seveuh à 22:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 août 2015

Framboisier à la pistache de Christophe Felder

 

J’ai préparé ce gâteau pour mon propre anniversaire. On peut retrouver cette recette sur de nombreux blogs mais elle vient du livre “pâtisserie” de Christophe Felder. Vous savez le gros livre rose.

FramboisierN’aimant pas la crème au beurre, j’étais curieuse depuis longtemps d’essayer la fameuse crème au beurre à la meringue suisse utilisée en cake design. SMBC comme on dit dans le jargon. Cette crème-ci n’est pas à la meringue suisse mais à la meringue italienne. Je pense que ça doit être pareil.

D’après toutes les blogueuses et tous les blogueurs ayant testé ce gâteau ça devait être une tuerie et la crème devait être “légère comme un nuage”. J’ai un avis beaucoup plus mitigé car une crème au beurre, même additionnée de meringue, ça reste une crème au beurre et c’est lourd ! Même l’acidité des framboises n’ont pas réussi à compenser cette lourdeur.

Bref. une recette un peu compliquée (beaucoup d’étapes) pour un résultat un peu plombant surtout à la fin d’un repas copieux. Je pense donc la retenter mais plûtot avec une crème chiboust ou diplomate.

Gros points positifs : le biscuit dacquoise ! Un véritable délice ! Je vais me garder la recette sous le coude. Et puis on peut préparer ce gâteau à l’avance donc rien à faire le jour J.

Sinon ma problématique était que la recette originale est pour gâteau rectangulaire pour 20 personnes et j’avais 12 convives et un cercle à mousse. J’ai donc cogité pas mal pendant quelques jours et j’ai finalement opté pour un cercle de 26cm et j’ai diminué les quantités d’un quart. C’était parfait.

ERRATUM concernant la SMBC (suiss meringue buttercream). Je viens de vérifier et en fait c'est pas du tout la même chose. La SMBC c'est juste la meringue + beurre. On n'y ajoute pas les jaunes comme la recette de la crème de ce framboisier.

RECETTE : Préparation : 1h   /  Cuisson : 30 min  /  Réfrigération : 12 à 24h

INGREDIENTSPour 1 cercle de 26cm (12 personnes)  

Dacquoise : 2 disques de 26cm 
- 173g de poudre d’amandes
- 52g de poudre de noisettes
- 225g de blanc d’œufs 
- 210g de sucre

Crème au beurre à la meringue italienne :
Meringue italienne :
- 75g de sucre
- 30g d’eau
- 52g de blanc d’œufs
- 26g de sucre 

Sabayon : 
- 4 jaunes d’œufs 
- 210g de sucre
- 75g d’eau
- 270g de beurre mou (penser à le sortir bien à l’avance)
- 7g de pâte de pistache

Garniture :    
300g de framboises


PREPARATION :    

Préparation de la dacquoise :  
Préchauffer le four à 180°C
Monter les blancs en neige avec une cuillère à soupe de sucre. Une fois qu'ils sont fermes, ajouter le reste du sucre et continuer à battre pour obtenir une meringue bien brillante 
Mélanger les poudres ensemble, et les ajouter à la meringue. Puis les incorporer délicatement sans faire retomber les blancs.
Etaler la moitié de la pâte sur une plaque recouverte de papier cuisson en enfourner pour 15 min en surveillant bien et en retournant la plaque "avant-arrière" à mi-cuisson. La dacquoise doit prendre une coloration légèrement brune. A la sortie du four, se servir du cercle pour découper le biscuit.
Recommencer la même opération avec l’autre moitié de pâte. Laisser refroidir complètement.

Préparation de la crème au beurre à la meringue italienne :
Pour faire cette crème, il faut tout d'abord réaliser une meringue italienne, puis, comme pour la crème au beurre classique, un "sabayon" en montant les jaunes au sucre cuit.
Pour la meringue italienne :
Dans une casserole, mettre les 75g sucre et l’eau, et porter à ébullition, jusqu'à 118°C. Pendant qu'il monte en température, commencer à battre les blancs, et ajoutez les 15g de sucre en poudre dès qu'ils deviennent mousseux. Les blancs doivent ensuite être montés très fermes. Dès que le sirop atteint 118°C, il faut le verser en filet sur les blancs, tout en continuant de battre. Battre encore pendant 10mn à pleine vitesse, jusqu'à l'obtention d'une meringueferme et très brillante. Réserver.
Pour le sabayon :
Battre les jaunes à pleine vitesse, et réaliser un autre sirop de sucre, avec cette fois-ci 210g de sucre et 75g d'eau. Procéder ensuite comme pour la meringue italienne : dès que le sirop atteint 118°C le verser sur le côté sur les jaunes bien battus, et continuer de battre à pleine vitesse longuement, pour obtenir un appareil mousseux, bien blanc, qui a doublé de volume et qui doit retomber en ruban
Ca y est ! Le plus dur est fait !
Il ne reste plus qu’à crémer le beurre, c'est à dire de le battre pour qu'il devienne bien blanc. Ajouter ensuite le sabayon, en fouettant tout doucement pour une texture aérienne, puis la meringue et la pâte de pistache, toujours en fouettant très lentement, et le moins longtemps possible.
Placer cette crème dans une poche sans douille.

Montage :
Disposer une bande de rhodoïd sur les parois internes du cercle à mousse. Placer un premier disque de dacquoise au fond du cercle. Bien garnir de crème avec la poche le fond et les côtés (attention à n’utiliser que la moitié de la crème), et disposer les 300g de framboises de façon régulière. Recouvrir ensuite avec le reste de crème, et placer dessus l'autre moitié de la dacquoise.

Réserver au frais quelques heures avant de servir. Moi je l’ai préparé 24h à l’avance. c’était très bien.

Décorer au moment de servir : sucre glace, framboises, amandes effilées, selon l’inspiration.

.

Rendez-vous sur Hellocoton !


Haut de Page